WT Social : le réseau social qui pourrait bien déstabiliser Facebook

Réseaux sociaux

WT Social : le réseau social qui pourrait bien déstabiliser Facebook

Ce n’est pas la première fois qu’un réseau social généraliste prétend détrôner Facebook, mais celui-là a plus de raisons que les autres d’y parvenir. @LesSmartAddicts vous expliquent pourquoi…

Facebook est de moins en moins un réseau social.

Facebook est fragilisé depuis quelques temps, on le sait :

– désaffection des jeunes qui lui préfèrent Instagram (groupe Facebook), Snapchat, même s’ils gardent leur page Facebook pour les parents et grand-parents, les groupes fermés, les événements et l’effet FOMO (Fear Of Missing Out, en Français « la peur de rater quelque chose »)

– perte de crédit sur sa gestion des données privées,

– courroie de transmission surpuissante pour répandre les fake news et l’agitation, voire la violence, que certaines sont capables d’engendrer… 

Pourtant, et pour être complet, il faut garder à l’esprit qu’aujourd’hui Facebook évolue et garde de solides perspectives d’avenir dans une vision planétaire où le groupe n’apporte pas les mêmes services partout :

– Dans les pays défavorisés, Facebook s’est donné comme rôle d’être le partenaire qui apporte non seulement un réseau social mais aussi une connexion Internet, et peut-être même un jour d’offrir (avec sa monnaie LIBRA) des services bancaires à des publics qui n’y ont pas accès via les organismes financiers traditionnels.

– Dans les pays développés, Facebook est surtout devenu un vendeur d’espaces publicitaires pour des campagnes de notoriété super ciblées, et de moins en moins un pourvoyeur d’engagement ou de création de relation avec un public privilégié de fans… 

WT Social se présente comme une alternative crédible

C’est dans ce contexte d’un réseau social FACEBOOK fragilisé que WT Social vient de se lancer, en revendiquant les qualités qui répondent aux principaux défauts avérés du géant historique !

– Protection garantie des données privées

– Protection contre les Fake News.

Il faut dire que derrière ce nom un peu énigmatique, il y a du lourd :

– A la manœuvre, vous avez Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia

– WT Social repose sur un business model éprouvé (le même que WIKIPEDIA) : n’être financé que par des dons, pour ne pas dépendre du business model de la publicité ni de ses logiques algorithmiques diaboliques

– WT Social part de l’initiative WIKI TRIBUNE lancée en 2017 et à qui le réseau social a emprunté ses initiales : il s’agissait d’un media citoyen, financé par des donateurs soucieux de promouvoir une information indépendante de qualité, dont la vocation était de publier des contributions de vrais journalistes ou d’internautes experts bénévoles, dans le but justement de lutter contre les Fake News. 

WIKI TRIBUNE est devenu aujourd’hui un réseau social mais garde la même vocation de promouvoir de l’information objective et vérifiée; une fois entré, vous pouvez rejoindre des groupes de discussions privés centrés sur des sujets particuliers.

Autre originalité de WT Social : vous pouvez entrer gratuitement, mais votre inscription est différée (la liste d’attente est longue dit-on), car sont prioritaires les donateurs prêts à donner 13 dollars par mois (non, non, ce n’est pas un abonnement!), qui vous permet à la fois de financer une grande cause (l’information indépendante) mais aussi de protéger vos données personnelles…

Le 19 Novembre dernier, WT Social comptait déjà 200.000 membres ! Sûrement des personnes très motivées et mobilisées, leaders d’opinion dans le domaine de l’information et des médias: en somme des influenceurs qui à leur tour pourraient porter la bonne parole et changer le monde…, en tout cas au moins celui des réseaux sociaux et de l’information que ces derniers véhiculent. 

Ce qu’il faut espérer, c’est que WT Social ne reste pas fermé à cette élite qui sait déjà différencier les fausses infos des vraies, mais au contraire sache s’ouvrir à tous les publics qui subissent les manipulations des professionnels de la désinformation…

A suivre.