Urban Mobility : à quoi ressemblera la mobilité dans les villes de demain ?

urban_mobility

Urban Mobility : à quoi ressemblera la mobilité dans les villes de demain ?

On en croise sur tous nos trottoirs, et de plus en plus dans les grandes villes, les trottinettes électriques sont à la mode. L’occasion pour @LesSmartAddicts de se pencher sur la question de la mobilité de demain…

Green is the new Black

Vous l’aurez compris, on ne parle pas ici de mode, mais bien d’écologie. Face au défi que représente ce « nouveau » pendant de l’économie, nombreux sont les utilisateurs à se tourner vers une mobilité écoresponsable –sont donc nombreux les industriels à proposer de nouveaux modes de déplacement.

On assiste donc à un paradigme étrange, où la demande publique dépasse amplement une offre industrielle qui a du mal à proposer des solutions concrètes aux enjeux du jeune XXIème siècle. Pourtant, tous promettent, engagent, évoluent pour s’adapter à cet enjeu, parfois jusque dans les plus petits détails (on se souvient par exemple de McDonald’s, qui a changé son rouge historique pour passer sur un vert « nature »). Partout, le vert fleurit.

Quoi de neuf docteur ?

Si le secteur automobile est en tête de gondole pour cette course à l’écologie avec des constructeur comme Tesla ou Renault, les autres secteurs de mobilité ne sont pas en reste. L’Hyperloop, ce train supersonique développé par Hyperloop One, HTT et Transpod, veut remplacer l’avion pour les courtes distances, considéré trop polluant. Les services de locations de vélos comme Lyft aux USA, de scooters comme Cityscoot en France, ou encore de trottinettes électriques comme Lime fleurissent donc tous les jours pour proposer des alternatives aux transports habituels polluants. On ne compte plus ce genre d’exemple. On commence même à voir apparaitre des moyens plus personnels comme les trottinettes électriques Force Moov développées par Bigben et annoncées la semaines dernière.

La Ville se modernise

Le Grand Paris est un projet ambitieux qui veut répondre à deux engagements : une smart-city connectée, desservie par les enjeux de l’urban-mobility. On pense alors à une capitale digitale et dépolluée, aux centres-villes piétons que l’on peut d’ores et déjà voir dans certaines grandes villes de France, à un parc automobile entièrement électrique, à des transports en commun électriques également (c’est déjà le cas pour la grande majorité des bus parisiens), et à des moyens de mobilité efficaces mais écoresponsables (cf. tous les exemples dont nous venons de parler). Le Paris d’aujourd’hui n’est donc plus celui d’hier, sans être encore tout-à-fait celui de demain. La bonne nouvelle, c’est qu’on devrait y arriver très bientôt…



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !