Trump s’agite, et pendant ce temps, HUAWEI continue de tisser sa toile

Trump s’agite, et pendant ce temps, HUAWEI continue de tisser sa toile

L’administration américaine vient de publier une liste des entreprises liées à l’armée chinoise. Pourquoi ? Show must go on…

 

HUAWEI dans la liste de 20 entreprises fichées

La liste des entreprises ainsi fichées par les USA à la solde de l’Armée chinoise regroupe outre HUAWEI quelques entreprises monumentales :

Les deux principaux opérateurs de télécommunications chinois, China Mobile et China Telecom, Aviation Industry Corporation of China, mais aussi HIKVISION (spécialisée dans les solutions de sécurité), et même China Railway Construction Corporation Limited (CRCC), qui commence à pénétrer le marché américain des transports dans les grandes villes (Los Angeles, Chicago, Philadelphie ou Boston pour commencer).

Cette liste n’est pour l’instant qu’une alerte à destination des acteurs privés et publics de la vie économique Américaine, s’ils envisagent des partenariats avec ces entreprises.

Qu’ils se le tiennent pour dit, il ne faudra pas qu’ils soient surpris si ensuite, l’Administration US viendra leur mettre des bâtons dans les roues…  

 

La com – la com – la com

Quand vous publiez la liste des « entreprises militaires communistes chinoises », vous prononcez 3 mots clés pour susciter une bonne réaction épidermique de l’électorat de Trump :

Militaires, communistes, chinois. En la matière, Donald Trump aura donné des leçons de communication politique gratuites aux leaders du monde entier. Et ce ne sont pas les petites mesures de restriction de Twitter sur les trois tweets du Président US modifiés ou même qualifiés de « inappropriés » et masqués par le réseau social, qui y changeront quelque chose.

 

Les Américains font pareil

Au fait : Est-ce que Trump voudrait nous faire croire que les entreprises américaines des télécoms, de l’aéronautique et des transports n’entretiennent pas des rapports très étroits avec le gouvernement et l’armée américaine ?

Portes dérobées dans les réseaux télécoms, collaborations ambiguës avec les géants des réseaux sociaux, commandes militaires d’avions et de drones…, on connait tout ça !

Il se trouve qu’ils étaient les seuls maitres du jeu en quelque sorte, et qu’ils ont maintenant fort à faire avec un nouvel ennemi commercial bien plus puissant que ceux auxquels ils étaient habitués.

 

Pendant ce temps HUAWEI tisse sa toile en Europe

HUAWEI ne cesse d’annoncer des investissements sur notre continent : installations de plusieurs unités de production en Europe annonçaient-ils en février, annonce d’un nouveau centre de R&D au Royaume-Uni -pourtant allié indéfectible des USA…

Après ceux de France et d’Allemagne, on voit bien que la Chine veut faire de l’Europe son allié principal. 

 

Saga à rebondissements à suivre…



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !