TIKTOK incontournable : Macron, Trump, Bill Gates… pourquoi sont-ils tous tiktokés ?

TIKTOK incontournable : Macron, Trump, Bill Gates… pourquoi sont-ils tous tiktokés ?

TIKTOK, c’est l’appli incontournable en ce moment, comme le fut en son temps SNAPCHAT… Mais pourquoi ?

TIKTOK en chiffres, c’est fulgurant

Les chiffres changent tous les jours, donc ceux de l’année 2019 sont déjà faux mais on comprend quand même l’ordre de grandeur : 

– 1,65 milliards de téléchargements dans le monde

– 738 millions de nouveaux abonnés rien qu’en 2019, année de l’explosion, et surtout en dehors de la Chine

– 800 millions d’utilisateurs actifs mensuels

– 8 ouvertures en moyenne par jour, et 90% des abonnés l’ouvrent au moins une fois par jour

– une durée moyenne de session de 5 minutes supérieure à celle de SNAPCHAT

– 45 minutes d’utilisation quotidienne moyenne

Tout ça depuis sa création en 2016 (et son rachat de Musical.ly en 2018)

TIKTOK en France

– Le troisième réseau social le plus utilisé par les moins de 13 ans

– Depuis le confinement, 6,5 millions d’utilisateurs actifs (57% des femmes (et surtout des filles)

– L’influenceuse française leader @LEAELUI a plus de 12 millions d’abonnés !!!… Loin devant le second TIBOINSHAPE, le roi du fitness qui est à 3,5 millions.

Une autre explosion pendant le confinement

Et encore… tous ces chiffres ont explosé pendant le confinement : rien qu’aux USA, ils étaient 27 millions d’actifs mensuels en 2019, ils sont devenus 91 millions pendant le confinement, ils sont 100 millions maintenant dont 50 millions d’utilisateurs quotidiens.

TIKTOK et son jargon

Si vous ne connaissez pas les EGIRLS (le surnom de TIKTOK, c’est la EGIRL FACTORY) ni les VSCO girls, deux tribus bien identifiées sur le réseau social, si vous ne savez pas ce que sont les « ORBITERS » (les garçons qui tournent autour des EGIRLS…), ou bien qu’il existe les Straight TIKTOK et les Alt/TIKTOK, dépêchez-vous de raccrocher les wagons.

TIKTOK énerve Donald TRUMP pour des raisons de politique extérieure et intérieure

On prête à TIKTOK le pouvoir d’avoir sabordé la 1ère convention de réélection de Donald TRUMP en Juin dernier à Tulsa (Oklahoma) : via de courtes vidéo, des milliers d’adolescents auraient incité leurs abonnés à réserver des places pour ne pas y aller « parce qu’on emmerde ce type »…

A l’extérieur, TIKTOK étant une entreprise chinoise, elle vient de rejoindre le club de HUAWEI dans le collimateur de l’administration US qui les soupçonne de partager leurs données avec le pouvoir Chinois. Les Américains sont bien placés pour savoir que cela est possible, vu qu’ils ont chez eux ne serait-ce que le groupe Facebook avec Instagram, WhatsApp et Messenger…D’ailleurs, des analystes ont détecté une intense campagne de lobbying anti chinoise depuis l’Automne 2019 menée par Zuckerberg qui aurait pu souffler quelques-unes de ses idées au Président Américain. 

Résultat à court terme : TIKTOK va attaquer un décret du Président TRUMP en justice et le patron américain du réseau social vient de démissionner (après trois mois d’exercice).

Qui va racheter TIKTOK ?

La bataille est lancée : pour éviter une déconfiture aux USA, et surtout une catastrophe industrielle dans les sondages d’opinion de TRUMP auprès des jeunes si l’appli venait à être interdite, l’idée serait que la partie américaine de TIKTOK soit vendue (entre 10 et 50 milliards de dollars !) à une entreprise américaine : sur les rangs, il y aurait MICROSOFT, NETFLIX (qui a décliné l’offre depuis), ORACLE…, mais en fait on en sait rien, car c’est la maison mère BYTE DANSE qui mène la danse (comme son nom l’indique) et prend contact avec tout le monde…

Même Macron s’y met

Double signe des temps, Macron a posté une vidéo sur TIKTOK : une sorte de danse du ventre qui démontre que le Président est déjà en campagne, et que TIKTOK est vraiment incontournable quand on veut s’adresser aux jeunes. 

Gageons qu’il ne sera pas dans le prochain best-off publié sur YOUTUBE :

TIKTOK a des concurrents

Pour ceux qui refusent d’être MAINSTREAM, vous avez aussi :

– ZYNN : la plateforme rémunère ses utilisateurs qui invitent des amis, mais elle s’est faite épingler par Google parce qu’on y trouvait plein de contenus copiés-volés sur TIKTOK…, 

– ou LIKEE qui fait un carton sur le marché Indien

…Mais il y a encore du boulot !

Ou alors, il y a REELS sur Instagram mais là, vous êtes à nouveau MAINSTREAM…

A suivre.



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !