Tendances retail 2020 : dans quel mall vit-on ?

Tendance Mall 2020

Tendances retail 2020 : dans quel mall vit-on ?

Les malls sont en pleine évolution, sous la pression des nouvelles attentes des consommateurs en termes de qualité d’expérience : émotion, fluidité… Quand tout est si simple pour acheter en ligne ou en centre-ville, pour quelle raison irait-on encore dans un mall ???

Les malls à l’heure du « retailtainment » 

On vous en a déjà parlé mais la tendance se confirme à travers les nouveaux malls qui se créent dans le monde entier. Si vous avez un peu de temps, visitez les sites (ou les centres commerciaux eux même, encore mieux !) des centres suivants : 

– American Dream à New York (Triple Five Group), qui va consacrer 55% de sa surface aux loisirs et 45% au commerce 

– Le Dubai Mall (à Dubai 😉) avec sa patinoire olympique/salles de spectacle, son aquarium géant, sa baie de 37 mètres de long donnant sur le centre du centre… 

– Le mall of the Emirates (Dubaï toujours) et sa piste de ski 

Plus près de nous… 

– Westfield à Londres, qui se positionne presque comme un parc de loisir.

 -Neo à Bruxelles, construit autour d’un parc d’attraction Spirouland et d’une Cité des Enfants. 

– Oceanis en Vendée et sa vague de surf artificielle ! 

Ça donne une bonne idée de l’ambiance. Le mall doit émouvoir, surprendre, comme un véritable parc d’attraction, non seulement par sa programmation mais aussi par son architecture qui peut contribuer à l’émerveillement autant qu’au bien-être.

Pour les malls déjà construits, il faut repenser l’animation

Les développeurs tels que Klépierre, spécialiste européen des centres commerciaux le savent bien, eux qui doivent aussi repenser les centres commerciaux déjà construits et qui sont en train de prendre un sacré coup de vieux : les espaces communs doivent être repensés pour être modulabes et accueillir des animations événementielles ou pérennes développées par des spécialistes de l’entertainment : les tournées des studios Marvel, Disney, et d’émissions de TV (The Voice, Les reines du Shopping, Nickelodéon), des nouveaux concepts de loisirs tels que Kidzania (Paris Londres, Dubaï, Bangkok…) et d’autres, développés par des exploitants de parcs d’attraction tels que Merlin Entertainments (Legoland, Citywave Surf Attractions…).

L’union international des malls, concurrents direct de Google

Le digital là encore modifie les pratiques du commerce dans les malls : les réalités augmentée et virtuelle peuvent améliorer l’expérience générale et devenir même une source d’attraction et d’animation.

Mais dans une interview d’Influencia, la directrice « nouveau business » de Klepière Brand Ventures Delphine Beer-Gabel va beaucoup plus loin et promeut même l’idée que le mall peut proposer l’expérience ultime du retail phygital abouti, média parfait géo-localisé physique et digital, qui permet aux marques présentes de nouer et d’enrichir sur tous les plans ce lien si cher avec ses clients et sa communauté.

Et si tous les malls se donnaient la main…

…Delphine Beer-Gabel nous invite même à imaginer ainsi un réseau international d’une puissance phénoménale, à la fois global et local, alliant espaces publicitaires et commerciaux, physiques et digitaux, dans une offre unique à la disposition des marques internationales….

Prometteur non ?

Encore un dossier à suivre…