On vous dit tout sur la tendance « Less Phone »

Less Phone

On vous dit tout sur la tendance « Less Phone »

Des influenceurs surpuissants nous incitent à passer moins de temps sur notre smartphone Enquête sur la tendance « Less Phone ». 

Loin des solutions extrêmes de détox réservées aux « phone-addicts », deux voix dont l’influence se compte en milliards d’êtres humains nous proposent de nous accompagner pour un usage raisonné de nos smartphones. Raisonnable non ? Explications.

Le Premier influenceur s’appelle Nir Eyal

Spécialiste de design comportemental (ou design persuasif), nouveau métier du digital réservé à quelques experts capables de réunir des aptitudes en psychologie (comportement du consommateur), technologie et business des entreprises.
Nir a passé ses 10 dernières années à conseiller des majors de l’économie digitale (dont Microsoft et Paypal) et passe pour être l’un des gourous de la Silicon Valley, auteur du best-seller HOOKED (catégorie Business). Cet ouvrage, publié en 2014, propose une approche méthodique pour imaginer des « designs » qui génèrent des habitudes.
De l’habitude à la dépendance, il n’y a qu’un pas que Nir refuse de franchir tout en s’affranchissant de la responsabilité de ces addictions aujourd’hui identifiées.

Son raisonnement est simple :
– Certaines habitudes sont bonnes à prendre, qui permettent par exemple de se simplifier la vie, et son métier est donc positif pour l’humanité
– Il est enfantin d’accuser les technologies d’être addictives, et plus raisonnable de penser que nous sommes les premiers responsables de nos propres comportements et de nos éventuelles addictions.

Ainsi, après avoir enseigné aux entreprises du web comment créer des habitudes (en s’efforçant de ne travailler qu’avec les entreprises vertueuses), Nir Ayel enseigne maintenant aux utilisateurs comment se défaire de leurs mauvaises habitudes dans son nouveau livre INDISTRACTABLE et invente au passage un mot intraduisible qui veut dire quelque chose comme « impossible à distraire ».

Prenant de la hauteur, il adresse le problème de manière globale, et parle de notre difficulté à se concentrer en général, et de notre inclination à céder à la distraction.
Comme toujours avec les Américains, sa méthode s’organise à partir de notions et d’un schéma simple : en abscisse, on passe de la concentration extrême à la distraction totale, en ordonnée des déclencheurs (de distraction) internes aux déclencheurs externes.
L’enjeu est de :
1-Maîtriser les déclencheurs internes
2-Planifier notre temps pour la traction (tout ce qui nous rapproche de ce que nous voulons vraiment)
3-« Hacker » les déclencheurs externes
4-Prévenir la distraction (tout ce qui nous éloigne de ce que nous voulons vraiment) avec des pactes.
S’en suivent 300 pages d’explications que nous vous invitons à lire si vous avez des problèmes pour maitriser votre concentration… Nir a aussi un blog NirandFar.com

Le 2ème influenceur s’appelle GOOGLE

Oui GOOGLE qui doit se sentir « un petit peu responsable » de nos problèmes de distraction, vient de lancer une gamme d’outils qui doivent nous aider à passer moins de temps sur notre téléphone.
Il s’agit d’applications (disponibles sur PLAYSTORE bien entendu) qui nous permettent de prendre conscience du temps que nous passons sur notre smartphone, puis de le limiter.
1-Unlock Clock vous permet, à chaque fois que vous déverrouillez votre téléphone, de visualiser en gros sur votre écran le nombre de fois que vous l’avez déverrouillé.
2-Desert Island permet de ne garder que les applis essentielles (la question reste de savoir lesquelles) et d’ignorer les autres.
3-Weflip permet lors d’un repas en famille ou entre amis de mettre tous les téléphones en mode « ne pas déranger ».
4-Post Box maitrise le flux de vos notifications : au lieu d’en recevoir en permanence, Post Box vous les adresse regroupées, quelques fois par jour, selon une fréquence à définir.
5-Morph adapte votre téléphone à la situation d’usage dans laquelle vous êtes, en activant les seules applications dont vous estimez avoir besoin : au bureau, vous pouvez choisir de n’avoir que les notes et les e-mails, si vous courez, seule votre appli running vous parle…
6-la petite dernière, Paper Phone, est un résumé sur papier de l’essentiel de votre journée que contient votre téléphone : vos RV, quelques notes, vos contacts, la To-do-list, une carte google maps si vous devez vous rendre à un Rendez-Vous…

Alors ? Allez-vous vous aussi suivre la tendance « Less Phone » ?
À suivre.