Slow web et Tech Fatigue : les nouveaux TTT (Tech Trending Topics)

les-nouveaux-Tech-Trending-Topics

Slow web et Tech Fatigue : les nouveaux TTT (Tech Trending Topics)

Les premières parutions sur le SLOW WEB datent de 2011/2012. A l’époque, le conférencier international sur les thèmes de l’innovation digitale Jack Cheng avait donné de l’écho à l’initiative d’un web-entrepreneur créateur du site Idonethis.

Ce site proposait simplement de vous envoyer chaque soir un e-mail pour vous aider à faire la liste de tout ce que vous aviez fait dans la journée et à garder une bonne vision de la gestion de votre temps. Chaque e-mail se terminait par la phrase « Idonethis fait partie du “Slow Web Movement ». Après votre e-mail, votre calendrier ne sera pas actualisé immédiatement. Mais dormez bien : quand vous vous réveillerez, votre calendrier sera bien actualisé… ».

Petite phrase anodine, mais qui lançait incidemment un vrai concept : le slow web.

Le SLOW WEB, la réponse à la TECH fatigue

Tout le monde le sait : la technologie a envahi notre vie ! Mais on découvre aussi qu’elle a induit des dégâts collatéraux que personne n’a vu venir.

L’entrepreneur Tariq Krim, fondateur du succès mondial NETVIBES et visionnaire du monde digital le reconnaît : il fait partie des Tech-leaders qui ont créé le web d’aujourd’hui en pêchant par naïveté : aucun n’a su anticiper les effets pervers de l’intelligence artificielle, du Big data, de l’omniprésence des smartphones… : fake news, comportements addictifs, déconstruction psychologique des adolescents par l’abus des réseaux sociaux…

La TECH a engendré des millions de petites machines conçues pour accaparer notre cerveau et y faire rentrer des messages publicitaires, nous rendre dépendant en nous donnant le sentiment qu’on est toujours en train de rater quelque chose !

A force, la TECH engendre ce sentiment de « fatigue », symptôme salutaire comme l’est la fièvre révélatrice une inflammation, réaction saine face à un mal dangereux qui menace notre cerveau.

Le SLOW WEB, ce n’est pas la déconnexion

Pour se désintoxiquer, la solution n’est évidemment pas la déconnexion, sorte de sevrage brutal qui ne peut être que momentané, comme un SAS qui doit permettre de passer à autre chose, à un état plus équilibré.

Le SLOW WEB propose une approche de la TECH comparable à celle du SLOW FOOD dans l’alimentation : prendre du recul sur ce que l’on consomme, prendre le temps de choisir des produits de qualité, qui prennent en compte l’environnement, notre santé et celle de la planète, vivre en toute conscience le moment de « consommation » en le partageant avec ceux qui nous sont chers…

Le SLOW WEB nous propose une nouvelle manière de se protéger des effets pervers de la TECH sans renoncer à ses bienfaits. Il nous aide à reprendre le contrôle de notre vie numérique sans avoir à y renoncer complètement.

 

Tariq Krim reste un homme d’affaires

Ayant perçu tous ces risques et dérives, Tariq Krim qui reste un entrepreneur dans l’âme, a créé une nouvelle plateforme (payante) nommée dissident.ai, chargée de réunir, gérer et protéger vos données personnelles. Dissident.ai vous propose d’y créer votre bureau web, votre tableau de bord social, et votre bibliothèque publique, tous conçus en conformité avec les principes du SLOW WEB : ils respectent votre temps disponible, votre attention, et votre vie privée.

Finalement, vous confiez à nouveau « votre bien plus précieux » à un tiers, une nouvelle plateforme… On comprend dans l’expression même, que cela vaut de l’or… L’idée est bonne, et Tariq Krim n’est pas si naïf que ça.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !