Repenser le web pour protéger ses données personnelles… c’est fait

solid_cover

Repenser le web pour protéger ses données personnelles… c’est fait

Pour faire face au redoutable problème de la protection des données personnelles sur Internet, quelqu’un a trouvé la solution. Et ce n’est pas n’importe qui.

Sir Tim Berners-Lee, vous connaissez ? Ce Britannique, fait chevalier en 2004 par la reine d’Angleterre, est le principal inventeur du Web, créateur du langage HTML et patron fondateur du World Wide Web Consortium (W3C).

Lors du dernier festival SXSW d’Austin, Texas, les équipes de Tim ont présenté  sa dernière création, née au cœur du MIT, ou Massachusetts Institute Of Technology, réputé pour attirer les meilleurs cerveaux du monde entier : SOLID (SOcial LInked Data).

« Le web que j’avais imaginé n’a pas encore vu le jour ».

C’est un peu le leitmotiv de Tim Berners-Lee, qui développe ainsi sa vision de départ : un réseau hyper décentralisé, au contraire du web d’aujourd’hui, où quasiment toutes les données sont aux mains des « Big 5 » (nos chers GAFAM qui, de fait, ont pris cher tout au long de ce festival…).

Avec SOLID, je reste maître et propriétaire de mes données

Le projet SOLID risque de mettre à mal les business models dominants, fondés sur l’exploitation marketing des données personnelles, car il permet tout simplement aux internautes et aux organisations de séparer leurs données des applications qui les utilisent.

Diable ! Concrètement, chacun disposera d’une petite capsule inviolable (un pod), branché sur le réseau où il hébergera et contrôlera toutes ses données personnelles.

Ainsi, pour qu’une application puisse utiliser ses données, elle devra systématiquement demander son autorisation au propriétaire, qui aura la possibilité de monétiser ces données, en crypto-monnaie ou en échanges de bons procédés…

Avec SOLID, toutes mes applications communiquent entre elles

Et ce n’est pas tout ! Avec le double effet kiss cool, SOLID promet une meilleure communication des applications entre elles (Tim appelle ça l’interopérabilité !). Aujourd’hui, votre Outlook fonctionne séparément de votre LinkedIn et de toutes vos autres applications quotidiennes de travail (gestion de tâches, prises de notes…) ou personnelles (Facebook par exemple).  Demain, SOLID vous offrira une expérience utilisateur d’une fluidité extraordinaire, passant d’une appli à l’autre sans transition, tant que vous le souhaitez !

SOLID, c’est pour demain, dès aujourd’hui

Les conférenciers représentant SOLID au SXSW, tous convertis à l’expérience SOLID depuis un an déjà, seraient assaillis de demandes d’organisations privées et publiques souhaitant adopter la solution. Et la communauté des développeurs s’en emparerait déjà pour y greffer les applis du futur.

SOLID porte bien son nom : le projet se présente comme une technologie Open source, mais aussi comme un mouvement ! Une dynamique partie d’un cerveau brillant, accueillie dans un éco-système agile disposant d’un puissant réseau international, capable à son tour de changer le monde…

À présent que sa solution est à portée de tous, Tim Berners-Lee a monté INRUPT, société dont l’objet est d’exploiter commercialement les meilleures opportunités offertes par SOLID. Dans la lettre-Manifeste qu’il a publiée, il explique son intention : protéger ce que le web peut apporter de meilleur, en rééquilibrant le rapport de force entre l’utilisateur et les géants du web, restaurer la confiance en permettant d’accéder aux services du web sans s’assoir sur ses libertés individuelles.

 

@LesSmartAddicts souhaitent et prédisent à SOLID un avenir brillant.

 



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !