News insolites de l’IOT

iot_connectes

News insolites de l’IOT

L’IOT (L’Internet of Things, ou encore l’Internet des Objets) nous réserve bien des surprises et des inquiétudes. @LesSmartAddicts vous en dévoilent quelques-unes :

IOT : un gros problème de sécurité

En Californie, ils ont décidé de faire une loi pour réglementer la sécurité de ces milliards d’objets qui vont être connectés, pour le meilleur (sans-doute) mais aussi pour le pire (probablement).

Certains experts considèrent même qu’il s’agit d’une véritable bombe à retardement, puisque les failles sont nombreuses, au-delà des espaces sécurisés proposés par les plateformes d’IOT elles-mêmes. En effet, les « end points » que représentent les simples capteurs ou terminaux légers situés dans les objets connectés eux-mêmes, et qui coutent souvent quelques dollars, ne sont en général pas compatibles avec les normes de sécurité habituelles qui requièrent énergie, processeurs puissants et pas mal d’euros pour encrypter ou déchiffrer… Il semble même que les réseaux sans fil par lesquels les données sont transmises ne sont pas bien sécurisés non plus….

Les voitures connectées sont-elles bien sécurisées ?

Avant même de se demander si la sécurité de nos prochaines voitures autonomes résistera bien à un hacker terroriste, les services secrets français s’interrogent sérieusement sur l’opportunité pour Peugeot Citroën d’avoir confié à Huawei le développement de sa CVMP (Connected Vehicle Modular Platform), destinée à équiper certains de ses modèles haut-de-gamme, notamment dévolus à nos élus… A commencer par le Président de le République qui roulait dans une magnifique DS7 Cross Back lors de son investiture (source L’Express). Imaginez que les services de renseignements chinois sachent en permanence où se trouvent des décideurs politiques stratégiques français quand ils sont en déplacement…

On se souvient que l’Australie et les Etats-Unis avaient déjà montré des signes de méfiance à l’égard de cette compagnie chinoise dont le président est un ancien militaire.

La guerre économique que se livrent ces pays requièrent une implication extraordinaire des services de renseignements dans ces accords industriels stratégiques, surtout quand ils touchent aux infrastructures de télécommunications.

Le parebrise-écran connecté d’APPLE

On sait qu’APPLE dépose beaucoup plus de brevets qu’il ne développe vraiment de produits, et l’on sait aussi que la compagnie a rabaissé ses ambitions en matière de voiture autonome avec son projet Titan. Mais on ne peut pas rester insensible à son idée (brevetée) de pare-brise connecté qui permet de projeter sous les yeux des passagers des images en réalité augmentée. En attendant qu’une voiture autonome devienne une mini salle de cinéma, la réalité augmentée pourrait déjà permettre de ne plus voyager « comme une valise », en donnant à notre voiture la faculté de nous raconter l’histoire et la géographie des régions que nous traversons.

Des objets connectés qui modifient les prix de contrats d’assurance.

Ça y est ! On en avait rêvé (ce serait plutôt des cauchemars…), les Américains l’ont fait. La compagnie d’Assurance John Hancock propose une « assurance-santé comportementale liée aux objets connectés ».

En résumé : Vous avez une Apple Watch, un bracelet Fitbit, ou tout simplement une appli smartphone qui mesure vos habitudes sportives ? Vous pouvez bénéficier de réduction de votre prime d’assurance ou bien d’avantages ou bons d’achats chez des enseignes partenaires de l’assureur, à condition d’atteindre vos objectifs. Certes, il s’agit d’une option non obligatoire (en France, elle est même interdite !), mais elle interroge sur les contrats de ceux qui ne la voudront pas.

 

Avec l’IOT, on n’est pas au bout de nos surprises. Il parait que le marché ne décolle pas si vite que prévu : outre les problèmes de sécurité, on nous parle de « fragmentation des marchés », de multiplication des plateformes dites « end to end » incompatibles entre elles, d’absence de standards d’interconnexion qui amène à une organisation du marché en « jardins protégés »…

Et les compagnies comme Apple qui ont construit leur image sur la sécurité d’OS fermés, ont de beaux jours devant eux.

 

Autant de jardins secrets à suivre et à décrypter avec SmartAddict.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !