Netflix est arrivé, puis ?

service de video à la demande, l'empire Netflix

Netflix est arrivé, puis ?

Cela fait un an que le service de vidéo à la demande est arrivé en France.

La belle histoire

Pour nous Netflix c’est un peu une succès story à l’américaine (pour rappel la société californienne à été fondée en 1997 et proposait à l’origine un service de location de DVD par courrier). En 2007 l’entreprise lance son service de vidéo à la demande (VOD) par abonnement sur internet, elle se développe alors à vitesse grand V et s’exporte; en 2010 au Canada et en Amérique Latine, puis, vient l’Europe en 2012.

Les irréductibles Gaulois

Quand la multinationale arrive en France en 2015, ce petit pays d’irréductibles Gaulois, elle se heurte à un pays pour lequel le cinéma est un art régit par une chronologie des médias stipulant qu’un film ne peut pas être diffusé hors d’un cinéma moins de 3ans après sa diffusion en salle. Difficile alors pour Netflix d’actualiser sa banque de film.

D’autre part, le pays dispose déjà de SVOD (service de vidéos à la demande) tels que Canal Play, Orange VOD, TF1 VOD, proposant des films et séries à l’achat sans abonnement.

Des séries au succès mondial

Déjà connu en France pour ses séries originales telles que ONB (Orange is the New Black), Marco Polo ou encore House of Cards, Netflix a fait une arrivée en grandes pompes : soirée de lancement bondée de stars, hyper-diffusion de publicité, omniprésence dans les médias.

La différenciation de ses concurrents, Netflix l’a faite avec les séries, entre ses séries exclusives et l’enrichissement de son catalogue par les séries américaines il séduit en effet les sériephiles à défaut de convaincre les cinéphiles.

La contre-attaque

Seulement malgré son catalogue de 11 000 vidéos, ses séries originales et ses campagnes publicitaires en rafale Netflix peine à démarrer en France, on ne compterait que quelques dizaines de milliers d’abonnés sur les 17 millions hors du territoire américain.

Cela s‘explique notamment par la pauvreté de l’offre au niveau des films récents ce qui est dû à la réglementation de la chronologie des médias. Son concurrent principal, Canal Play, est confronté au même problème mais dispose d’un avantage certain, la participation de Canal+ à la production de films, ce qui peut lui valoir la primauté des droits de diffusions pour les films et séries concernés.

Autre coup dur, la controffensive de SFR avec Zive proposant une offre moins coûteuse, 9,99€ pour 5 écrans contre 11,90€ pour 4 écrans chez Netflix. De plus, SFR compte profiter de ses abonnés en tant qu’opérateur télécoms pour s’imposer sur le marché de la VOD en offrant Zive à tous ses abonnés de l’offre « Power » (48€99 par mois) ce qui le ferait passer devant Canal Play et Netflix.

Que ce passe-t-il ?

Bien que le marché n’ait pas encore rencontré son public en France l’arrivée de Zive va définitivement entrainer une mutation dans la façon des français de percevoir la VOD et peut-être déclencher une augmentation de sa consommation… Et combattre le streaming et le téléchargement illégal ?



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !