Qui sont les meilleurs hackers du monde ?

Qui sont les meilleurs hackers du monde ?

Qu’ils agissent en groupe, ou parfois seuls, ils terrorisent le monde entier depuis leurs claviers ! Découvrez avec @LesSmartAddicts les  hackers les plus célèbres.

Sauveur du web ou cyber-terroriste, c’est selon. Le hacker est capable de semer la pagaille avec un simple ordinateur. @LesSmartAddicts vous en disent encore un peu plus sur ce petit milieu très secret et très surveillé… et  dévoilent certains des hackers les plus célèbres au Monde.
« La troisième guerre mondiale sera une cyberguerre. »
John McAfee

Spécialiste informatique

Mieux que les boys band, les hackers band

Anonymous
Attaques contre Daesh, le Pentagone, l’Eglise de Scientologie ou encore MasterCard.

Reconnaissables à leurs masques de Guy Fawkes (un catholique anglais qui a planifié la Conspiration des poudres en 1605, ndlr), les Anonymous sont aujourd’hui encore le groupe de hackers le plus connu dans le monde grâce à leur parfaite communication et à des actions choc, parfois pour de grandes causes. Car oui, les hackers c’est pas forcément les méchants !

Lizard Squad

Le piratage du site internet de la Malaysian Airlines : « 404- plane not found », traduisez « 404- avion non trouvé ».

Les Lizards souhaitent  mettre un peu d’humour dans nos vies pas toujours rigolotes, mais aussi montrer aux grands de ce Monde qu’il y a toujours plus malin qu’eux. Hacker-ruptible !

Chaos computer club

Le vol de 134 000 marks dans une banque hambourgeoise avant la remise de l’intégralité de la somme dès le lendemain !

Le CCC pour les intimes, est un collectif de pirates altruistes (on ne parle que des gentils par peur de se faire hacker, ndlr) qui œuvrent pour le bien depuis 1980 et sa fondation à Berlin ! Sa communauté se réunit tous les ans pour le Chaos Communication Congress, un regroupement qui permet aux fanas de robotique de converser sur une multitude de sujets, dont la place de l’informatique dans la société.

Du genre plutôt solitaire

Steve Jobs (1955-2011) & Steve Wozniak (67 ans)

Vente de boitiers appelés « Blue Box » pour passer des appels longue distance gratuitement.

Les deux Steve inventeront un peu plus tard Apple, deviendront des pionniers de l’industrie micro-informatique et deviendront milliardaires.

Kevin Poulsen alias Dark (52 ans)

Il s’est arrangé pour être le 102ème auditeur à participer à un jeu concours afin de gagner une Porsche 944 S2.

Kevin Poulsen a un passé tumultueux de phreaker, soit un pirate de téléphones, radios et satellites. Ce californien a échappé à la police pendant 17 mois avant de se faire arrêter. Il travaille aujourd’hui avec cette dernière afin de lutter contre la pédophilie sur Internet. Et est aussi le rédacteur en chef du célèbre magazine technologique Wired.

Kevin David Mitnick aka Le Condor (54 ans)

Il a pénétré un ordinateur du Pentagone depuis l’université de Southern California.

L’ancien pirate américain est aujourd’hui consultant en sécurité informatique et son histoire a été mise en scène dans le film Cybertr@que. Kevin a été poursuivi pendant 2 ans et demi, et sera finalement arrêté grâce à un expert en informatique et ancien hacker, le japonais Tsutomu Shimomura.

Gary McKinnon (51 ans)

Il a réussi le « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps ».

L’Écossais est accusé d’avoir infiltré 97 ordinateurs appartenant à l’US Army et à la NASA entre 2001 et 2002. Pourquoi ? Parce qu’il voulait prouver l’existence d’extraterrestres. Une expérimentation qui a couté entre 700 000 et 800 000 dollars de dommages aux États-Unis d’Amérique.

George Hotz ou GeoHot (28 ans)

Déverrouillage de l’iPhone (le fameux jailbreak) et déverrouillage de la Playstation 3.

Ce génie de l’informatique grandit près de New-York et a commencé très jeune sa carrière de hacker. Après avoir été poursuivi par Apple et Sony, le plus jeune de la bande s’est rangé des voitures et finalement tourné vers un projet d’auto autonome.



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !