Masques et 5G : le dernier amalgame consternant du complotisme

Masques et 5G : le dernier amalgame consternant du complotisme

Ainsi les masques feraient offices d’antennes 5G ! Non, ce n’est pas une blague du Gorafi mais une fake news qui se répand. Décryptage d’un mécanisme inquiétant.

Les mécanismes de la propagande

L’absurdité des fake news n’a que peu de poids face aux mécanismes extraordinairement puissants des campagnes de manipulation qui fleurissent aujourd’hui, qui sont :

1-La tendance à croire ce que l’on a envie de croire plutôt que ce qui est vrai.

Celle-ci est d’autant plus puissante qu’elle prend racine sur le terreau de l’inculture. Le complotisme donne une apparence d’intelligence aux ignorants dénués de sens critique.

2-La puissance et l’agilité des réseaux sociaux. 

– L’agilité permet d’inventer facilement une histoire crédible avec quelques photos montages, des vidéo truquées (deep fake), des faux témoignages accumulés sur un temps plus ou moins long. L’agilité permet aussi de démultiplier artificiellement l’impact d’une campagne avec les bots, les groupes d’adeptes ou d’activistes qui, en s’emparant brutalement et massivement d’une soi-disant « nouvelle », manipulent les algorithmes et lui donnent une visibilité imméritée.

Ajoutez un peu de publicité bien ciblée, et vous touchez très vite les plus faciles à convaincre et c’est parti. Le temps que l’information soit démontée, la campagne sera lancée et rien ne pourra l’arrêter…

– La puissance de ces réseaux sociaux tient bien-entendu à leur omniprésence : ils ont envahi la vie quotidienne de la quasi-totalité de la population mondiale et donnent une visibilité disproportionnée à n’importe quelles minorités même les plus marginales. Les propagandistes de tout poil s’en donnent à cœur joie. 

Les masques et la 5G : des inventions consternantes

Ainsi, la dernière trouvaille dans les délires du complotisme réside dans l’idée que ces petites tiges en métal flexible que l’on trouve dans les masques, conçues au départ pour épouser les formes du nez, seraient en fait des antennes 5G !

C’est tellement énorme que les bras vous en tombent. Et pourquoi parle-t-on de cette rumeur absurde ?

Parce que le magazine FORBES a repéré de nombreux tweets qui la relaient depuis plusieurs jours aux USA. La rumeur enfle, et risque d’avoir un impact sur la lutte contre la covid-19 en décourageant les crédules de porter un masque. Il ne manquait plus que cela aux américains qui ont déjà assez de problèmes avec la pandémie.

Sur le covid-19 et la 5G, on a aussi dit que le virus était carrément diffusé par la 5G, ou bien, encore mieux, que le covid-19 n’existait pas et que la pandémie était directement due aux ondes émises par les antennes.

Priorité à l’éducation et au contrôle des medias sociaux

Pour endiguer ces dérives, il semble primordial que les systèmes éducatifs prennent en main le sujet, et que des cours d’éducation numérique se développent à travers le monde pour expliquer aux enfants, dès leur plus jeune âge, les mécaniques de la désinformation…

Encore faut-il que les dirigeants des pays ne soient pas eux-mêmes vecteurs de fake news.

Les médias sociaux doivent aussi être armés pour bloquer les contenus mensongers, comme l’a fait Twitter récemment en signalant deux tweet de Donald Trump comme trumpeurs… pardon trompeurs ! 😉



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !