L’hyper-connectivité entre les hommes et les objets

L’hyper-connectivité entre les hommes et les objets

De l’humanité augmentée au cataclysme…

L’hyper-connectivité entre les hommes et les objets, il y a deux manières de l’envisager.

Les experts en cybersécurité nous annoncent le prochain cataclysme à l’échelle mondiale : vous me direz, c’est dans leur intérêt bien compris que de générer la peur qui va exiger toujours plus de précautions et donc d’expertise… en cyber sécurité. Mais les faits semblent leur donner raison : au-delà de la dernière attaque cyber terroriste de type « Déni d’accès » aux États-Unis qui a privé des centaines de millions d’Américains et d’Européens de leurs site préférés (Netflix, Spotify…), les expériences se multiplient comme celle de chercheurs israéliens qui a démontré qu’ils pouvaient prendre le contrôle de l’éclairage d’un immeuble (équipé d’Ampoules connectées Philips) avec un simple équipement de quelques centaines d’euros. Les ampoules sont évidemment un symbole, car ce qui compte, c’est le réseau auquel celles-ci donnent accès, qui peut atteindre de proche en proche, des ensembles stratégiques de la plus haute importance.

Il sera très difficile pour les industriels de protéger suffisamment tous ces objets connectés des mauvaises intentions des hackers. Il paraît qu’il y en a un parmi eux qui est « en train d’apprendre à démolir Internet » et que les dernières cyberattaques ne seraient que des tests pour évaluer les défenses de l’adversaire et connaître son point de rupture.

Ainsi, nous allons laisser les experts et hackers entre eux, et parler des tendances digitales qui vont modeler la transformation des entreprises dans les 4 prochaines années (source IDC) :

1️⃣ Évidemment, l’essentiel des investissements IT (75% en 2019) va concerner des technologies qui créent de l’interdépendance : en priorité le cloud , mais aussi le mobile, le big data et l’ IoT…

2️⃣ Dans le cloud justement, l’usage de plateformes collaboratives pour permettre de travailler ensemble mais à distance se généralise à vitesse grand V, et le nombre de plateformes collaboratives devrait se multiplier par 3 dans les deux prochaines années pour atteindre 450 plateformes… : on va avoir l’embarras du choix.

3️⃣ 40% des projets de transformation digitale intègreront l’intelligence artificielle.

4️⃣ Dès 2017, la réalité virtuelle et/ou augmentée va intégrer la stratégie marketing de 30% des entreprises B2C les plus importantes. En 2021, IDC nous annonce que ces technologies seront massivement adoptées.

5️⃣ Il faut noter enfin que le secteur de la santé est l’un de ceux qui sera le plus profondément modifié, avec ce concept unificateur et si porteur de « l’humanité augmentée » dont les offres devraient se vendre comme des petits pains au milieu des années 2020.

Alors… Humanité augmentée, ou cataclysme mondial… de quel côté vous préférez pencher ?



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !