Top 5 des virus informatiques incroyables

Les virus informatiques

Top 5 des virus informatiques incroyables

Les ordinateurs ne sont pas humains et pourtant, ils tombent parfois malades pour cause de contamination par des virus informatiques. ILOVEYOU, JIGSAW, Waledac, Creeperou Melissa, des noms qui font trembler sa carte mère.

(Bruit de camion !) Alors Jamy, qu’est-ce qu’un virus ? Un virus informatique c’est un automate autoréplicatif à la base non malveillant mais qui est très souvent additionné à de méchants codes malveillants qui s’insèrent dans des logiciels « hôtes ». Le virus est alors conçu pour se propager à d’autres ordinateurs et perturbera plus ou moins gravement le fonctionnement de ces derniers… Et pour vous faire trembler un peu, vous et votre ordinateur chéri, voici notre top 5 des virus informatiques pas les plus célèbres, pas les plus destructeurs, pas les plus sympas mais les plus machiavéliques à nos yeux… mouah, ah, ah, ah, ah !

ILOVEYOU

Depuis les années 2000, ILOVEYOU a fait des millions de victimes à travers le monde, on estime que 10% des ordinateurs de l’époque connectés à internet ont été infectés par le virus avec des pertes financières conséquentes estimées à 5 milliards de dollars. Il est la création de Onel de Guzman, habitant de Manille et ancien étudiant en informatique de 23 ans seulement. Les Philippines n’ayant pas de lois contre le hacking, le pirate est resté impuni et continue de nier les faits… tout en disant qu’il aurait pu le libérer par erreur.

Comment ça marche ?

Le courrier électronique contient un fichier censé être une lettre d’amour mais que nenni, et en cas d’exécution : il ouvre un incroyable virus… à son lancement 350 000 ordinateurs ont été touchés à travers le monde en seulement 10 minutes.

JIGSAW

Le virus JIGSAW est un rançongiciel sadique. Vous n’avez qu’une heure pour payer la rançon de 150 dollars ou le virus s’occupe de supprimer les données de l’ordinateur. Jigsaw a été conçu en avril 2016 et son auteur est malheureusement inconnu.

Comment ça marche ?

Vous avez une heure pour payer 150 dollars ou le virus supprime les données de votre ordinateur et c’est assez troublant la vitesse de destruction augmente avec les heures qui passent jusqu’à retrouver vos disques vides en l’espace de 72 heures au plus.

Waledac

Éradiqué en 2010 par Microsoft, Waledac était un gros réseau botnet apparu aux Etats-Unis capable d’envoyer 1,5 milliard de spams par jour.

Comment ça marche ?

Un spam, un bon vieux spam !

Creeper

Il est le premier virus informatique. Lancé en 1971 sur le réseau ancêtre d’internet Arpanet le nom de ce virus était Creeper. Un virus inventé pour montrer la dangerosité et la possibilité des virus.

Comment ça marche ?

Creeper passait d’un ordinateur à un autre via le réseau Arpanet, une fois qu’il investissait un nouvel ordinateur il affichait le message “I’m the Creeper, catch me if you can!“ et lançait une impression. Badass. 

Melissa

Julien Clerc vous avait pourtant prévenu : « Dites jamais que je vous ai dit ça ou Mélissa me tue… ». Découvert à partir de mars 1999 Melissa est un virus destructeur, l’un des pires de l’histoire du 3xW. Sous son nom sympathique se cache David L. Smith, un pirate informatique qui sera condamné en 2011 à 10 ans de prison pour son œuvre maléfique.

Comment ça marche ?

L’internaute reçoit un courrier électronique avec une pièce jointe, s’il l’ouvre, horreur ! Elle déclenche un macro-virus infestant les suites bureautiques Office 97 et Office 2000 en terrassant au passage les systèmes de protection de l’ordinateur.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !