Les robots humanoïdes seront-ils bientôt dotés de neurones ?

Les robots humanoïdes seront-ils bientôt dotés de neurones ?

Une équipe de scientifiques d’IBM ont créé le premier modèle de neurone artificiel.

Trente ans après la création de son premier ordinateur personnel, IBM est de nouveau sur le devant de la scène de l’innovation. Le géant américain a fait une grande avancée dans la recherche sur l’intelligence artificielle en développant le premier neurone à base d’un matériau à changement de phase composé de germanium, antimoine et tellure, c’est un peu complexe dit comme ça, pourtant c’est bien simplifier sa composition. Ce qui est intéressant dans cette composition est que le matériau utilisé est plutôt commun et bon marché, il est notamment utilisé dans la fabrication des Blu-Ray ou DVD, il est donc techniquement maitrisable et peut être facilement miniaturisé.

La firme a donc pu concevoir un réseau dit « neuromorphique » (c’est à dire proche du modèle biologique humain) de 500 neurones.

La structure dispose de deux phases : son état amorphe, isolant et sa phase cristalline, conductrice. Le réseau passe d’un état à l’autre grâce à un échauffement du matériau. Le neurone démarre à l’état amorphe, et la réception d’un courant électrique entraîne le changement de phase qui le rend conducteur, ce qui permet le transfert d’informations.

En assemblant ces neurones dans un réseau imitant le cerveau humain, IBM a pu concevoir un système d’apprentissage automatique capable de distinguer deux images. Cette technologie pourrait être utilisée à moyen terme pour analyser des données météo, financières… et à long terme, afin de développer l’intelligence artificielle.



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !