Le web 3.0 : Quèsaco ?

cover_web_30

Le web 3.0 : Quèsaco ?

Le web est en constante évolution, bien qu’on dénote des étapes significatives de son développement depuis sa démocratisation dans les années 90. Mais la prochaine mutation de ce dernier a du mal à émerger…

Des origines du web…

Ah… Le souvenir de nos routeurs ADSL, des pages html et des tous premiers mails… ! Les années 90 ont connu l’âge d’or de ce qu’on appelle rétrospectivement le « web 1.0 ». Cette première version du web, constituée d’un ensemble de pages html interconnectées, nous paraissait à l’époque révolutionnaire et nous semble aujourd’hui complètement obsolète. En effet, ce même web a connu depuis le début des années 2000 une révolution collaborative et sociale qui a vu fleurir de nouvelles formes de sites tels que Facebook, Youtube, Twitter…etc., ère que l’on baptisera alors « web 2.0 » en opposition à son prédécesseur.

Le 3.0 ou la pomme de discorde

Or, nombreux sont aujourd’hui ceux à parler du futur du web, et plus spécifiquement d’un « web 3.0 ». Sauf que personne ne semble être tombé d’accord sur ce que sera ce fameux web 3.0 et tout le monde y va de son opinion personnelle. En petit tour d’horizon, il y a ses détracteurs qui y voient une simple notion marketing ; il y a les amateurs de science-fiction pour qui le 3.0 serait un humain augmenté, où internet serait directement greffé au cerveau ; il y a les pessimistes qui y voient la prise de conscience d’une IA toute puissante ; et il y a les raisonnés qui voient le 3.0 à plus court terme à travers un univers d’IoT (objets connectés) et de web sémantique.

Le web sémantique, un horizon flou

Bien que tous les chercheurs ou spécialistes de la question ne puissent donner de définition claire de ce que devrait être le web 3.0, la grande majorité semblent d’accord pour envisager ce fameux web sémantique comme réponse fiable à cette épineuse question. Il s’agirait donc de rendre le web plus « intelligent », notamment grâce à des technologies issues de l’intelligence artificielle. Le principe du web sémantique est de « comprendre » votre requête plutôt que de vous laisser l’interpréter.

Par exemple, si vous rêvez de partir en Toscane avec un budget de 4000€ et que vous avez un enfant de 8 ans allergique à un certain type d’environnement, il vous faudra peut-être plusieurs heures pour espérer trouver un résultat satisfaisant sur le web 2.0 quand le web 3.0 fera ce travail pour vous selon vos habitudes et vos exigences précises et vous remonter uniquement les résultats pertinents.

Pour résumer, si personne ne peut décrire clairement à quoi ressemblera l’avenir du web, beaucoup d’accordent sur le fait que ce dernier devra servir la pertinence de la requête à travers des processus déjà bien établis tels que le big data et l’IA. Affaire à suivre donc…



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !