A quoi ressemblera la maison du futur ?

La maison du futur

A quoi ressemblera la maison du futur ?

Si, petits, vous vous extasiez sur les lumières à capteurs de mouvement ou devant des stores éclectiques, vous n’êtes pas prêts à lire cet article. La maison du futur s’annonce smart !

Dans un futur pas si lointain…

On a tendance à penser que la technologie servira le confort de demain, de nos vieux jours (pour les plus jeunes), de nos enfants ou de nos petits-enfants (pour les plus… mûrs). Notre monde actuel a souvent tendance à imaginer qu’il n’est qu’une forme de transition vers un monde technologique.

Pourtant, de nombreux exemples nous font dire que le monde de « demain » est en fait en train d’arriver… aujourd’hui ! C’est le cas notamment des maisons connectées. Certes, nous ne vivons pas encore dans un épisode de Black Mirror (quoi qu’on s’en rapproche dangereusement) où votre maison a une conscience propre qui vous seconde dans votre vie, mais de plus en plus de foyers s’équipent d’outils que l’on qualifiait hier encore d’être « du futur ». Samsung a sorti son réfrigérateur connecté, qui vous informe de certaines informations pratiques, les thermostats se règlent aujourd’hui tout seuls et Velux propose même une fenêtre qui s’ouvre automatiquement lorsque l’air de votre habitat est trop pollué ! Comme on vous le dit, demain c’est aujourd’hui !

La maison de 2050

Mais le mobilier suffit-il à faire la maison de demain ? Eh bien oui et non. Si tous ces gadgets nous rendront la vie plus simple, la maison des années ’50 (comprenez 2050) devrait être adaptée aux modèles de société, eux-aussi en constante évolution.

En France, de plus en plus de familles sont recomposées par exemple. Les lieux de vies s’adaptent donc à ce nouveau modèle familial, avec ses contraintes et ses joies. Il ne s’agira alors plus d’un modèle de maisons figées, mais on parlera plus de maison évolutive. Elles devront être modulables et pourront probablement s’adapter à l’habitant à travers des modules d’agrandissement, des espaces plus ouverts, évidemment plus éco-friendly, moins consommatrices d’énergie (malgré tous nos gadgets)… etc.

La maison de 2050 devrait donc nous offrir plus de confort, tant dans son adaptabilité que dans ses équipements. Et en plus, avec de nouvelles façons de construire et des matériaux plus responsables, qui sait, peut-être que se loger deviendra aussi facile qu’agréable pour tout le monde… ?