Halo-sport, Finsta, ou Rinsta…

Halo-sport, Finsta, ou Rinsta…

Si vous ne connaissez pas encore ces mots, il est urgent de lire cet article signé (very)smartaddict…

HALO-SPORT : le casque qui améliore vos performances sportives en vous rendant plus 💡intelligent💡.

L’US Air Force affirme que grâce à ce casque, ils ont réduit de 50% le temps de formation de leurs pilotes de drone… !

Retour en arrière : Fort d’une expérience de 10 ans dans l’implantation d’un stimulateur dans le cerveau pour traiter l’épilepsie, la société HALO-NEUROSCIENCE a mis au point le casque HALO-SPORT, une sorte de casque audio 🎧 amélioré !

En fait, il se trouve que l’arceau qui relie les deux écouteurs passe juste au-dessus du cortex moteur du cerveau, lequel contrôle… Les mouvements. Du coup, les chercheurs ont eu l’idée d’utiliser cet arceau pour envoyer des impulsions électriques de faibles intensité (2Ma) aux neurones de ce fameux cortex, qui à leur tour, parce qu’ils ont été stimulés, envoient des signaux « amplifiés » vers les muscles concernés dont les performances augmentent, par voie de conséquence.

« Et c’est pas fini ! »

Le casque HALO-SPORT peut même améliorer les connexions neuronales et par la même, la mémoire, la qualité de concentration, l’apprentissage de nouvelles compétences…

Vous vous stimulez les neurones pendant 20 minutes, et vous en ressentez les effets pendant 1H00.

Il parait que des champions sportifs l’ont adopté (on parle d’Andrew Talansky dans le but de se préparer pour le Tour de France…. On va voir s’il gagne 🚴) mais aussi des musiciens qui affirment avoir amélioré leur capacité de mémorisation…

Chez smartaddict, on a décidé d’attendre un peu avant de tester le casque pour vous… :d’abord parce qu’il coute la bagatelle de us$700💸, et puis ensuite, parce que, comment dire, même si ce n’est pas invasif, il y a quand même un petit côté stressant.

FINSTA ou RINSTA : la sophistication extrême du marketing social sur Instagram.

Les réseaux sociaux déterminent en grande partie l’usage que nous faisons de notre smartphone, vu que c’est quand même là que l’on passe le plus clair de notre temps d’utilisation de nos terminaux favoris.

Parmi ces réseaux sociaux, il y en a un qui connait une croissance fulgurante, c’est Instagram. Soutenu par FACEBOOK (qui en est le propriétaire), INSTAGRAM est parti à la poursuite de SNAPCHAT sur les mêmes usages et la même cible : les jeunes (qui ne publient presque plus rien sur FACEBOOK, devenu le réseau social « des vieux »), qui publient du contenu éphémère et drôle (quand ce n’est pas coquin🔞) avec des filtres, des masques, des stories…

snapchat, instagram stories filters

On en arrive aux FINSTA et aux RINSTA !

Pour faire court les instagrameurs vraiment « addicted », ont 2 comptes, tout comme les gros youtubeurs ont maintenant 2 chaînes… F pour False, et R pour Real.

Avec un R comme « real », le RINSTAGRAM sert de vrai compte public, et le FINSTAGRAM (avec un F comme FALSE) est complètement privé et sert à publier des choses plus personnelles, plus intimes, plus « hors cadre », qui doivent être réservées à un cercle d’intîmes….

Maintenant, on peut observer deux choses, amusantes et inquiétantes à la fois :

1️⃣ Cette nouvelle pratique est une manière de retrouver une vie sociale intime, perdue dans cette exposition médiatique permanente qu’exige l’addiction aux réseaux sociaux en général et à INSTAGRAM en particulier.

2️⃣ Le F de FALSE est réservé au compte sur lequel finalement, l’influenceur va raconter ce qu’il y a de plus vrai de lui-même…mais dans l’anonymat public protégé d’un pseudo que seuls les initiés pourront connaître !

« Initiés », « addict », « influenceurs »…vous l’avez compris, cette tendance a tout pour attirer les marques qui se veulent au top et qui ne rêvent que d’une chose maintenant: rentrer dans la sphère des FINSTAGRAM.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !