Commerce, ça s’écrit de plus en plus avec un « m »

Commerce, ça s’écrit de plus en plus avec un « m »

Ces quelques chiffres devraient vous intéresser.

Vous qui avez des magasins, des boutiques, des concept-stores, amis du business et des tendances mobiles, ces quelques chiffres devraient vous intéresser et vous inciter (si vous ne l’êtes pas déjà) à peaufiner votre côté  « cross canal » mais aussi « e-et-m-commerçants » ASAP (as soon as possible) parce que là, quand même, en termes de chiffres, pour la France, ça se précise. On y va !

E-commerce

+14,3% sur l’année 2015, soit un petit 64,9 milliards € dépensés par 35,5 millions de cyber-consommateurs. Pour 2016, on devrait dépasser 70 Milliards avec une croissance à 2 chiffres…

Panier moyen : 76€ (75,5€ pour être exact) en 2015. Il est en baisse depuis plusieurs années, mais c’est logique, étant donné que ce type de transaction s’étend à des achats de plus en plus courants.

23 achats en moyenne par an et par personne, soit 1780 euros dépensés par an et par personne.

En 2016, on devrait franchir la barre des 200.000 sites marchands, dont 66% dégagent un CA inférieur à 30K€/an. 6000 sites font plus d’1 million € de CA annuel, et concentrent 89% du business total. Et 500 sites font au moins 10 millions €/an, et réunissent 70% des revenus du e-commerce de la métropole…

Quels secteurs tiennent la corde ?

Les secteurs qui portent la croissance sont l’ameublement-décoration, l’équipement de la maison et l’hygiène-beauté, tandis que le secteur du voyage et du tourisme est stable (18,3 milliards d’euros de CA, soit 32% du e-commerce en France). Ensuite vient l’habillement (chaussures et textile de maison compris) avec 5,4 milliards d’euros, et l’équipement de maison (télécoms, photo, électroménager…) à 4 milliards.

m-commerce

Les ventes sur smartphones et tablettes ont progressé de 38%. Les chiffres progressent encore plus vite et sont vertigineux. Le m-commerce génère 6 milliards d’euros, soit 10% du marché de l’e-commerce. Et on peut faire beaucoup mieux quand on considère le taux de pénétration des mobiles et les usages croissants qu’on en fait.

Alors, on fonce améliorer notre visibilité sur le web, l’expérience utilisateur de notre site sur mobile, et on travaille les fameuses convergences phygicales. C’est la rentrée, et c’est bientôt Noël ! Go go go !



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !