Bouygues Telecom et Orange, c’est pour bientôt…

Bouygues Telecom et Orange, c’est pour bientôt…

Stéphane Richard et Martin Bouygues cherchent une bague pour sceller leur union.

Vous savez sans doute que la chronique de la restructuration du secteur des Telecoms a repris de son intensité avec la rumeur d’un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange.

Maintenant que cette rumeur a été officialisée par un communiqué daté du 5 janvier d’Orange qui confirme « la reprise des discussions » et par Bouygues Telecom qui parle « d’un accord de confidentialité », @LesSmartAddicts’biz peuvent vous en parler…
Orange assure que rien ne sera fait qui soit contraire aux intérêts de ses actionnaires, salariés et clients… Quant à Bouygues Telecom, la compagnie promet d’attacher une importance déterminante à l’intérêt de ses collaborateurs, « ainsi qu’à la dynamique d’investissement du secteur qui doit rester soutenue dans l’intérêt du consommateur ». Les deux protagonistes assurent enfin qu’ils restent parfaitement libres, capables de rester indépendants si les négociations n’aboutissent pas et que rien ne garantit l’issue de ces préliminaires.

Bref ! Ça va se faire, mais pas à n’importe quelles conditions ! En ligne de mire : Free, qui a un rôle à jouer dans le rachat des actifs de Bouygues Telecom, et qui voudrait bien faire encore une bonne affaire.

Les autorités de la concurrence veillent

Tels quels, Orange + Bouygues Telecom, c’est plus de 50% du marché du fixe et du mobile en France. Aucune autorité de la concurrence ne laisserait passer cela, et il va s’agir donc de revendre une partie des actifs de Bouygues Telecom aux autres acteurs du marché, Free et Altice : réseau, fréquences, boutiques, voire même abonnés… Tout reste à définir.

Une stratégie BOUYGUES tournée vers la « ville intelligente »

Bouygues Telecom souhaite garder un pied dans les télécoms parce qu’il a derrière un marché considérable, dans lequel sa double casquette « BTP- TELCO » prend du sens sur un plan stratégique : celui de la mutation urbaine vers la ville intelligente. Et quand on connait le poids de la politique dans ce type de décision, on comprend la valeur ajoutée pour Bouygues Telecom de nouer un partenariat étroit avec l’opérateur national.

Une stratégie ORANGE tournée vers les télécoms en Europe

Pour Orange, l’enjeu est de taille, c’est le cas de le dire : le groupe veut faire partie des 3 géants européens, avec Deutche telekom et Telefonica. De fait, Orange mène en même temps des opérations de rachat en Espagne, louche sur Telecom Italia… dans lequel Xavier Niel (Free) détient 15% (le patron de Free pourrait bien s’en servir de monnaie d’échange en cas de besoin…). Les autorités européennes de la concurrence elles aussi, sont sur le qui-vive !

xavier-niel-freeXavier Niel.

Autre enjeu financier : restaurer les marges sur le marché français ! A trois, les prix vont pouvoir augmenter, les marges se reconstituer pour pouvoir faire face aux gigantesques investissements que vont demander la 5G et le développement du marché des objets (et de la maison) connectée.

Financièrement : une opération win-win-win

Au final, Bouygues Telecom prendrait 10 à 12% d’Orange (et non plus 15%, comme il a été dit précédemment), et 2 milliards « seulement » en cash !
Orange reprendrait l’essentiel de Bouygues Telecom tout en revendant certains de ces actifs pour 4 ou 5 milliards d’€. Pas mal non plus !
Free rachèterait à bon prix le réseau Bouygues Telecom et se retrouverait avec un réseau parfaitement comparable à celui de ses concurrents en France : la 3G en priorité sur laquelle la compagnie a beaucoup de retard, et la 4G dans une moindre mesure, car Iliad y a beaucoup investi ces derniers mois. Au total, Free pourrait gagner au minimum deux ans dans le rattrapage de son retard. Et deux ans de business sur ce marché, cela représente beaucoup, beaucoup d’argent, en particulier si les marges se restaurent.

À suivre…



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !