Apple s’émancipe de Google sur son application de cartographie

Apple s’émancipe de Google sur son application de cartographie

L’application sera disponible d’office sur l’OS mobile qui sortira à l’automne. 

Lors de l’annonce d’iOs 6, lundi 11 juin, Apple a mis fin à la présence de Google dans Maps, son application de cartographie, au profit d’une solution développée en interne. L’application sera disponible d’office sur l’OS mobile qui sortira à l’automne.

Cette nouvelle application met à profit les nombreuses acquisitions faites par la firme de Cupertino au cours de ces dernières années en matière de cartographie. Depuis 2009, Apple a en effet racheté Placebase, spécialisé dans les points d’intérêt géographiques, Poly9, spécialisé dans les données cartographiques, et C3 Technologies, qui permet d’afficher des cartes en 3D.

UNE ÉMANCIPATION DE GOOGLE

Avec la mise à jour de son application, Apple cherche à s’émanciper de l’hégémonie de Google sur la cartographie en ligne, tant en termes stratégiques qu’économiques. Car depuis octobre 2011, Google facture l’intégration de Google Maps lorsque les professionnels ayant intégré ses cartes dépassent le seuil de 25 000 requêtes par jour. Cette facturation peut monter jusqu’à 10 dollars (8 euros) toutes les 1 000 cartes chargées.

Déjà en mars 2012, lors de la présentation de la nouvelle version de l’application iPhoto, Apple avait affiché ses désirs d’indépendance de Google. En effet, la carte utilisée pour la géolocalisation des photos n’utilisait plus les données du service de la firme de Mountain View, mais celles d’OpenStreetMap.

Les plans en trois dimensions de l’application de cartographie d’Apple  Pour Google, la perte du marché iOs est substantielle. En effet, d’après l’institut comScore, 90 % des possesseurs d’un terminal iOs ont déjà utilisé Maps sur leur appareil mobile, quand ce chiffre ne s’élève qu’à 71 % sur son application Google Maps pour les utilisateurs d’Android. Au total, ce sont près de 31 millions d’utilisateurs sur le marché américain qui n’utiliseront plus les données de Google sur leur terminal iOs et devront passer à l’application d’Apple.

Néanmoins, la firme de Mountain View distribue déjà Google Earth, Google Traduction ou Gmail sur l’App Store, et pourrait bien proposer Google Maps sur la boutique d’application d’Apple. « Apple n’a pas indiqué s’il a banni Google Maps des applications iPhone ou iPad disponibles sur l’App Store », indique en effet le site du magazine Wired.

APPLE CONCURRENT DES FABRICANTS DE GPS

L’application Maps mise à jour…

Lire la suite sur http://www.lemonde.fr/ !



Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l'actualité mobile.

Merci de vous être abonné(e) à la newsletter !