Affaire Huawei : Episode 2

bizz_cover

Affaire Huawei : Episode 2

Il y a 15 jours, on vous parlait de l’arrivée de Huawei au 1er plan de l’actualité mondiale des télécoms. C’est loin d’être fini… Et l’on pourrait être au début d’une de ces séries à épisodes dont le secteur stratégique des télécoms est friand. Où en sommes-nous ?

Huawei est-il incontournable en termes d’innovation ?

Un smartphone Huawei pliable 5G :

A l’approche du prochain MWC, Huawei annonce déjà la présentation d’un smartphone pliable et rejoint ainsi Samsung, Xiaomi, Motorola… en précisant que le sien sera 5G !

Un modem Huawei au top pour la 5G :

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Huawei annonce aussi en 1ère mondiale le lancement du Balong 5000, 1er modem multimodal à une seule puce. Derrière ce nom qui pourrait n’intéresser que les geeks, se cache en fait un processeur au top pour la 5G, en terme de vitesse de téléchargement mais aussi dans sa capacité à connecter des architectures de réseau « standalone » et « non standalone » (qui s’appuie sur les réseaux existant 4G LTE), ce qui en fait un processeur très flexible, argument commercial puissant pour tous les utilisateurs et les opérateurs.

C’est aussi le 1er processeur multimodal qui supporte les communications « Vehicle To Everything », élément clé pour le développement de la voiture connectée.

Huawei incontournable dans la création des infrastructures 5G ?

Visiblement, le mouvement initié par les USA (relayé par de nombreux Etats et étudié par l’Union Européenne) visant à exclure Huawei des appels d’offres pour suspicion d’espionnage des autorités chinoises, génère des inquiétudes chez les opérateurs européens. Deutsche Telecom par exemple estime carrément que cela pourrait retarder de 2 ans ses projets de déploiement. Orange et T-mobile font déjà des tests 5G avec des équipements Huawei. L’affaire doit d’ailleurs être abordée en marge du MWC de Barcelone, dans le cadre de la très sérieuse association GSMA.

Pendant ce temps, Washington enfonce le clou en dévoilant contre Huawei 13 chefs d’inculpation liés à des violations des sanctions américaines contre l’Iran. Et comme si cela ne suffisait pas, le ministère américain de la justice a inculpé 2 filiales du géant chinois pour association de malfaiteurs en vue de voler des secrets industriels (des technologies cellulaires appartenant à l’américain T-Mobile)… La guerre économique entre les deux géants américains et chinois bât son plein !

Huawei leader mondial des équipementiers télécom :

En fait, Huawei a fait sa fortune dans les coulisses de l’équipement télécom : sa révélation fut tardive aux yeux du grand public avec ses smartphones qui sont passés devant Apple dans le classement mondial, mais le géant fait maintenant 93 milliards de dollars de chiffre d’affaire, et ses équipes de Recherche & Développement sont passées au 1er plan dans le domaine de l’innovation… C’est un peu trop tard pour s’en rendre compte.

On attend donc l’épisode 3, probablement au MWC de Barcelone qui ouvrira ses portes le 24 février prochain !



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !