5G : les vendeurs de smartphones se frottent les mains

5G

5G : les vendeurs de smartphones se frottent les mains

Maintenant que la 5G commence à rentrer dans le concret, les 1ers chiffres des cabinets d’étude et de prospective tombent : la 5G va sérieusement relancer la vente de smartphones.

5G : on rentre dans le concret

Monaco vient d’annoncer qu’il était le 1er pays au monde à avoir une couverture de 100% en 5G. Facile pour le rocher, avec le concours de Huawei dont le fondateur fait cette semaine la Une du magazine Le Point sous le titre « Cette homme va changer l’Histoire » (avec un grand H)…Très bonne interview d’ailleurs, qui montre que Monsieur Ren Zhengfei a de l’humour quand il explique (à juste titre) que Donald Trump a été son meilleur publicitaire cette année, puisqu’il a déclenché pour Huawei une gigantesque campagne mondiale de notoriété mais aussi d’image : « les clients ne nous croient pas forcément quand nous disons que nous sommes forts, alors que quand c’est Trump qui le dit, ils le croient».

Et même si l’Europe va prendre plus de temps que la Chine pour s’équiper, les premières projections de vente pour les 5 prochaines années sont tout simplement vertigineuses.

Certes, la 5G va profondément changer la vie quotidienne et l’organisation de nos sociétés en particulier avec l’IOT et ses débits qui permettent l’instantanéité, mais elle va d’abord relancer les ventes de smartphones qui s’essoufflaient depuis deux ans.

1,9 milliards de smartphones 5G en circulation en 2023

1,9 milliards d’unités, c’est le chiffre des ventes cumulées de smartphones 5G dans le monde sur les 5 prochaines années. On commence lentement avec :

  • 2019 avec 13 millions d’unités
  • 2020 : 164 millions
  • 2021 : 393 millions
  • 2022 : 582 millions
  • 2023 : 774 millions

Cette année-là, les smartphones 5G représenteront près de 52% des ventes contre 48% pour la 4G, pour un volume de ventes de 1,517 milliards d’unités contre 1,4 milliards en 2019, soit une croissance de 8%.

Evidemment, la Chine va prendre le leadership dans ce domaine avec plus de 30% de part de marché captés par les smartphones 5G, et quand on comprend combien cette technologie peut améliorer les performances globales de l’économie d’un pays, on se dit que l’empire du milieu pourrait bien devenir l’empire du devant (de la scène) pour un bon moment. Viennent ensuite l’Amérique du Nord (18,8%) puis la région Asie-Pacifique (17,4%), et enfin l’Europe, avant l’Afrique.

Bien sûr, ce ne sont que des projections qui ne demandent qu’à être contredites, et les choses peuvent aller beaucoup plus vite et plus loin si la 5G transforme à ce point la vie quotidienne sur la planète terre, à tel point qu’elle peut devenir indispensable à tout un chacun.

La V2 de la 5G

La portée finale de la massification de cette technologie dépendra donc de sa véritable capacité à transformer l’économie, la performance des entreprises tout en apportant des services qui deviendront vite indispensables au consommateur et au citoyen.

A ce propos, on commence à comprendre qu’on prévoit déjà une V2 de la 5G (arrivée prévue dans 3-4 ans), qui permettra de garantir un débit minimum par exemple aux médias (pour couvrir un événement en live), ce que ne pourra pas faire la V1. Cette garantie devrait être utile voir rapidement indispensable dans bien d’autres domaines (comme la voiture connectée par exemple) et sonner définitivement le glas de la neutralité du net.

 

On est impatient, mais il va falloir être patient… A suivre.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !