5G, Apple, Huawei… font l’actu de la vie mobile cette semaine encore

5g_apple_huawei

5G, Apple, Huawei… font l’actu de la vie mobile cette semaine encore

Apple qui envisage d’acheter ses modem 5G à Huawei, attribution des fréquences en Europe… Pour savoir tout ce qu’il y a à savoir, il faut être un SmartAddict assidu…

5G en Europe – une course de lenteur

Alors que la Corée du Sud lançait son réseau national 5G il y a quelques jours, l’Europe se met lentement en route avec des objectifs a minima (définis par l’UE) d’une ville équipée par pays en 2020. En France, on nous annonce une couverture 5G terminée en 2025… 

Attribution des fréquences – La France ne fait pas comme l’Allemagne

L’Allemagne a fait le choix de saucissonner en fines tranches l’attribution des fréquences 5G :

  • Les premiers servis sont les industriels et les acteurs de la vie locale pour qui des réseaux radio privés de portée limitée ont été ouverts spécifiquement : installations industrielles telles que les aéroports, les gares, les ports…, ou bien utilisateurs ciblés (gestionnaires d’impératifs de sécurité pour des villes, des autoroutes, des voies ferrées…). Il en existe 12.000 dans tout le pays, c’est dire si cette formule a eu du succès
  • En complément, le 19 Mars dernier, des fréquences nationales ont été mises aux enchères auprès des opérateurs télécoms, sur le modèle plus classique que pratique habituellement la France.

La France a fait le choix inverse, comme l’a annoncé Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État chargée des télécoms dans une interview accordée au journal Le Monde : seuls quatre opérateurs auront accès aux enchères, mais le gouvernement promet de faire attention à ce que les industriels « puissent accéder dans de bonnes conditions » aux réseaux 5G. On va donc devoir attendre pour en savoir plus, puisqu’une lettre de cadrage est en cours de rédaction et que les fréquences seront effectivement attribuées en fin d’année.

Les enchères devraient rapporter à l’Etat autour de 3 milliards, ce dernier gardant comme objectif de laisser aux opérateurs suffisamment de ressources pour investir ensuite dans les infrastructures.

L’idée maitresse pour ce qui est de la couverture de l’ensemble du territoire est de réussir un mix 4G-5G, réservant cette dernière (de faible portée mais de très haut débit et courte latence) aux zones stratégiques de forte densité humaine ou industrielle.

La 5G, un casse-tête pour les fabricants de smartphones

La course des dernières années tendait vers des appareils de plus en plus fins et design, la multiplication des objectifs photos.

Avec la 5G, tout se complique à nouveau, puisqu’elle requiert de nouveaux équipements chers et exigeants en espace et en énergie.

1er problème : Les modems 5G

Aujourd’hui, seul Qualcom et Huawei ont une offre digne de ce nom. Intel est très en retard (pour ne pas dire « à la rue »), ce qui fait qu’Apple pourrait envisager de s’approvisionner auprès de Huawei, vu qu’elle s’est embrouillée juridiquement avec Qualcom. Difficile à imaginer étant donné le contexte américain de soupçon d’espionnage envers le fabricant chinois… A Moins qu’elle ne se fournisse auprès de Samsung, ou encore qu’elle ne développe son propre modem.

2ème problème : Ce modem 5G prend plus de place, et les 4 antennes (une de chaque côté) qu’exige la 5G font de même.

Enfin, la nouvelle norme 5G consomme beaucoup plus d’énergie et requiert donc des batteries plus puissantes et plus grandes… A tel point que pour le moment, on parle d’usage 5G « à de rares moments » de la journée.

Face à ces nouveaux défis de fabrication, 2 solutions se présentent :

  • Des appareils plus grands et plus épais
  • Des smartphones pliables… encore que ces derniers, trop chers, ne semblent pas offrir une solution satisfaisante pour se développer massivement.

Pour nous pauvres français, tous ces fabricants ont le temps de développer des téléphones optimisés, vu que la 5G n’est pas prête de se déployer avant longtemps…

A suivre.



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !