5 façons de bien veiller à sa e-réputation

e-reputation_cover

5 façons de bien veiller à sa e-réputation

Internet n’oublie rien, c’est bien connu. Alors pour vous permettre de reprendre la main sur votre e-réputation, @LesSmartAddicts vous proposent 5 façons de la surveiller.

E-réputation ?

On parle d’e-réputation, ou de réputation numérique, pour encadrer l’ensemble des informations publiques qui circule sur nous sur le web. Elle peut concerner les personnes comme les marques, et forgent souvent l’opinion de recruteurs, de communautés de fans par exemple, ou encore d’individus comme vous et moi. C’est pourquoi il est important de veiller à ce que cette réputation ne vous desserve pas malgré vous ! Voici une liste non exhaustive de moyen de s’en prémunir.

#1 – Faire un état des lieux de notre réputation

Pour ça, pas besoin de se retourner le cerveau, une simple recherche sur Google avec votre nom suffit généralement. On y trouve des informations variées, parfois quelques photos professionnelles, ainsi que sur nos différents réseaux sociaux en fonction des plateformes sur lesquelles nous sommes inscrits, ce qui nous amène au deuxième point de notre liste.

#2 – Gérer l’activité de nos réseaux sociaux

En fonction de la façon dont nous avons paramétré notre profil sur un réseau social (Facebook par exemple), certaines informations seront publiques ou privées. A nous de s’assurer que nos paramètres de confidentialité soient calibrés selon nos désirs. Gardons en tête que tout ce qui n’est pas privé est visible par tous !

#3 – Orienter ses plateformes

Ça parait évident dit comme ça, mais on constate souvent que faire le tri dans nos différentes « vies » est moins intuitif qu’il n’y parait. Au fur et à mesure de leur développement, certains réseaux se sont vus orientés par leur communauté. Twitter ne sert pas le même objectif que Facebook, Facebook que LinkedIn, LinkedIn que Reddit…etc. Du coup on est d’accord que mettre une photo de soirée sur LinkedIn la tête dans le tonneau, même si vous êtes membre du CE de votre entreprise, c’est limite… Si vous tenez absolument à la partager, gardez ça pour Facebook (en mode privé) !

#4 – Adoptez la positive attitude

Qu’il s’agisse de réseaux sociaux, de commentaires d’articles ou même de création ou partage de contenu, restez positif ! Pour peu qu’un recruteur s’intéresse plus à vos soft skills qu’à vos hard skills, on va chercher à comprendre qui est l’homme ou la femme derrière le CV. Montrez que vous êtes ouvert au débat, positif et calme dans vos interactions en ligne. Comme l’a dit Confucius : « L’invective ne déshonore que son auteur. »

#5 – Mettre en place des outils de « surveillance » de l’e-réputation

Il existe pas mal d’outils permettant la mise en place de cette veille. S’ils s’avèrent plus utiles pour les entreprises que pour les particuliers, il peut tout de même être intéressant d’en tester quelques-uns si on souhaite mieux comprendre sa e-réputation. Parmi eux, on trouve des outils de surface comme Google Alerts ou Netvibes, mais également des moteurs plus approfondis tels que Mention, Hootsuite ou encore Owler. A noter que ces derniers sont payants (hors version d’essai). Avis aux amateurs de veille !

Voilà qui devrait vous permettre de gérer votre e-réputation comme vous l’entendez ! En attendant, nous, on y retourne, il reste des photos Facebook à supprimer…



Retrouvez nous sur Instagram !

Suivez le mouton.

@LesSmartAddicts vous informent
chaque semaine sur le meilleur de l’actualité mobile.

Vous êtes abonné à la newsletter !